Auto-dénonciation spontanée – acte 2

Quels sont les changements en matière d’échange automatique d’informations pour l’année fiscale 2018 ?

Comme nous l’avons expliqué dans notre précédente publication sur l’échange automatique d’informations, les administrations fiscales de différents pays ont commencé à se fournir mutuellement des informations fiscales dès l’année 2017, avec un premier échange en septembre 2018.

Au 30 septembre 2019 le club s’agrandit pour un échange portant sur les données de l’année 2018. La liste des nouveaux membres signataires est la suivante :

Afrique du Sud, Andorre, Arabie saoudite, Argentine, Barbade, Belize, Bermudes, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Costa Rica, Curaçao, Groenland, Hong Kong, Îles Caïman, Îles Féroé, Îles Cook, Îles Turques-et-Caïques, Îles Vierges britanniques, Inde, Indonésie, Liechtenstein, Malaisie, Maurice, Mexique, Monaco, Montserrat, Nouvelle-Zélande, Russie, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Seychelles, Singapour et l’Uruguay.

Il ne vous reste donc que jusqu’au 30 septembre 2019 pour régulariser vos avoirs non déclarés dans ces pays.

Si vous n’avez pas encore procédé à une dénonciation spontanée non punissable dans le passé, nous pouvons vous aider à échapper à une dénonciation pénale, ainsi qu’à une amende.

Vous trouverez les cordonnées de votre expert fiduciaire diplômé à Champel / Genève sous l’onglet contact de ce site.